Achats responsables : les bénéfices

Achats responsables : les bénéfices

Sous l’influence des préoccupations éthiques grandissantes et des nouvelles réglementations, l’achat responsable représente aujourd’hui un enjeu majeur pour les entreprises. Loin d’être une contrainte, l’achat responsable est au contraire vecteur de nombreux avantages. Quelle est la définition d’un achat responsable ? Quels bénéfices les achats responsables apportent-ils à une entreprise ? Toutes les réponses ici.

Qu’est-ce qu’un achat responsable en entreprise ?

L’achat responsable en entreprise désigne tout achat de bien ou service prenant en compte les notions de développement durable. Plus de 80 % des entreprises interrogées en 2019 se disaient être au moins en partie engagées dans une démarches d’achat responsable. Une entreprise appliquant une telle politique d’achats s’approvisionne donc en intégrant dans ses choix :

A voir aussi : Cadeaux d’entreprise : 4 idées originales pour marquer les esprits

  • Une dimension écologique : les biens ou services achetés sont respectueux de l’environnement (performances énergétiques, déchets générés, durée de vie, taux de pollution, etc.)
  • Lire également : Guide complet pour un CV de directeur des ventes

  • Une éthique sociale : les achats et les processus engagés respectent les droits humains, l’équité, les conditions de travail, etc.
  • Une dimension économique : l’acheteur veille également à répondre à ses exigences et à celles de ses parties prenantes dans le but de se développer économiquement.

Pourquoi se tourner vers l’achat responsable ?

De plus en plus d’organisations se tournent vers les principes de l’achat responsable dans le cadre de leur approvisionnement régulier. Plusieurs raisons peuvent pousser une entreprise à la mise en place d’une telle politique d’achats. Les quatre principales raisons évoquées sont les suivantes :

  • La raison et l’éthique : l’entreprise a à cœur de contribuer, à son échelle, au progrès social et écologique.

  • Gagner en chiffre d’affaires : l’entreprise améliore son image et attire ainsi plus de clients et collaborateurs.

  • Répondre aux attentes des clients : les consciences s’élèvent et l’entreprise a tout intérêt à suivre le mouvement pour conserver sa clientèle.

  • La conformation aux réglementations : l’entreprise se plie aux réglementations telles que celles de la RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises).

Les grands avantages de l’achat responsable

Si les entreprises sont de plus en plus nombreuses à adopter les principes de l’achat responsable, c’est non seulement pour participer au progrès social et écologique mais aussi pour les nombreux avantages qu’elles en retirent. Une politique d’achats responsables bien menées permet ainsi :

  • De mieux maîtriser ses dépenses : les biens et services achetés sont choisis en fonction de leur coût global et non plus seulement de leur prix d’achat. Certaines ressources superflues, comme le papier, sont éliminées au profit des supports moins polluants (supports numériques par exemple), ce qui engendre d’importantes économies sur le long terme.
  • De mieux maîtriser les risques et litiges : l’acheteur privilégie les circuits courts et les fournisseurs responsables et de qualité.
  • D’améliorer son image : les clients et partenaires sont séduits par la démarche, procurant à l’entreprise un avantage concurrentiel.
  • De créer de la valeur : la qualité des produits achetés augmente.
  • De favoriser l’innovation : les principes de l’achat sont revus entièrement. L’entreprise met en place de nouvelles solutions d’approvisionnement rendant son offre encore plus performante et innovante.

Tous ces avantages mènent ainsi l’entreprise à augmenter sa compétitivité et donc son chiffre d’affaires.

Les critères à prendre en compte pour un achat responsable

Pour mettre en place une politique d’achats responsables efficace, vous devez prendre en compte certains critères clés. Voici les principaux éléments à considérer lors du processus d’achat responsable :

Les aspects sociaux : Il est primordial de s’assurer que les fournisseurs respectent les normes sociales et éthiques telles que le respect des droits humains, l’équité salariale, la sécurité au travail et l’élimination du travail forcé ou des discriminations.

Les aspects environnementaux : L’environnement doit être pris en compte dans la sélection des fournisseurs et des produits. Vous devez privilégier les entreprises qui mettent en œuvre des pratiques durables comme la réduction des émissions polluantes, la préservation de la biodiversité et la gestion responsable des ressources naturelles.

L’impact économique : Les achats responsables doivent aussi tenir compte de l’impact économique sur les parties prenantes, notamment les fournisseurs locaux et les petites entreprises. Favoriser l’économie locale contribue au développement durable du territoire et soutient le tissu économique régional.

L’exigence qualité : Pour garantir une démarche d’achat responsable réussie, vous ne devez pas négliger le critère de qualité des biens ou services proposés par les fournisseurs sélectionnés. La satisfaction client doit rester une priorité pour maintenir un niveau d’excellence constant.

Le choix stratégique : L’achat responsable doit être aligné avec la stratégie globale de l’entreprise, en prenant en compte les objectifs à long terme et les valeurs de celle-ci. Cela implique une coordination entre les différentes parties prenantes internes.

Les bonnes pratiques pour mettre en place une politique d’achat responsable

Mettre en place une politique d’achat responsable nécessite la mise en œuvre de bonnes pratiques. Voici quelques recommandations pour vous guider dans cette démarche :

Définir une stratégie claire : il faut des objectifs précis pour votre politique d’achat responsable. Cela permettra d’orienter vos actions et de mesurer les résultats obtenus.

Évaluer vos fournisseurs existants : Procédez à un audit approfondi de vos fournisseurs actuels afin de déterminer leur niveau de conformité avec les critères sociaux, environnementaux et économiques que vous avez fixés. Si certains ne respectent pas ces exigences, envisagez de trouver des alternatives plus responsables.

Sélectionner soigneusement les nouveaux fournisseurs : Lorsque vous recherchez de nouveaux partenaires commerciaux, prenez le temps d’évaluer attentivement leur performance en matière de responsabilité sociale et environnementale. Demandez-leur des informations sur leurs pratiques, leurs certifications ou encore leurs politiques internationales.

Impliquer toutes les parties prenantes : Pour réussir votre politique d’achats responsables, il est crucial d’impliquer toutes les parties prenantes concernées au sein de votre entreprise. Collaborez étroitement avec les services achats, juridique, R&D, etc.

Mettre en place des mécanismes de suivi : Assurez-vous de mettre en place des indicateurs de performance pour mesurer l’efficacité de votre politique d’achats responsables. Suivez régulièrement vos progrès et ajustez vos actions si nécessaire.

Communiquer et sensibiliser : Informez vos collaborateurs et vos clients sur votre démarche d’achat responsable. Sensibilisez-les aux enjeux sociaux et environnementaux liés à vos choix d’achats et encouragez-les à adopter des comportements responsables.

En suivant ces recommandations, vous serez en mesure de mettre en place une politique d’achat responsable efficace et durable.