Frais réel ticket restaurant : comment déclarer ses tickets restaurant aux impôts ?

Frais réel ticket restaurant : comment déclarer ses tickets restaurant aux impôts ?

Disposez-vous d’un ticket-restaurant ? Le ticket-restaurant est une aide au déjeuner des employés d’une entreprise. À l’évidence, disposer d’un tel titre requiert des frais d’impôt à solder périodiquement. Mais comment procéder ? Qu’est-ce qu’il y a lieu de faire pour déclarer ses tickets-restaurant aux impôts ? Éléments de réponse.

Comment déclarer ses tickets restaurants aux impôts ?

Bien que les frais de repas soient considérés comme des dépenses personnelles, elles peuvent être mentionnées en déduction de revenus lors de la déclaration d’impôt.

A voir aussi : Faire appel à un expert-comptable : pourquoi et comment ?

En réalité, certaines raisons pour lesquelles les employés ne peuvent pas se rendre chez eux pendant leur journée de travail peuvent justifier cela. Il s’agit des raisons telles que :

  • la grande distance entre leur domicile et leur lieu de travail ;
  • la durée de la pause ;
  • la particularité des heures de travail ;
  • l’affluence de la clientèle aux heures de pause les empêchant d’observer la pause.

Compte tenu de ces nombreuses raisons, l’employé est contraint de faire des dépenses supplémentaires. Ainsi, ces dépenses seront considérées comme des frais réels (ou frais professionnels).

A lire aussi : Bon de réception de commande : explication et utilité

De ce fait, le contribuable verra ses frais de nourriture déduits de son revenu. Toutefois, vous devez être en mesure de justifier ces dépenses sans quoi, vos frais de repas ne seront pas déductibles.

Comment justifier vos dépenses de repas ?

Pour être déductibles, vos dépenses en nourriture doivent être explicables, fondées, et ce, dans le cadre professionnel. Ainsi, vous devez apporter toutes les pièces justificatives de vos frais réels de consommation au centre des finances publiques. Il s’agira des notes, des tickets, des factures, de petites attestations venant du professionnel restaurateur ou encore de l’employeur.

Tous ces éléments doivent relater les dates, les motifs, les lieux, la consommation et si possible les personnes que vous avez eues à inviter. En outre, conserver ces justificatifs le plus possible (au moins trois années) est très capital. Cependant, si vous ne disposez pas de justificatifs, vos frais de repas sont évalués à chaque consommation.

Comment calculer les frais réels de nourriture pour les impôts ?

Le prix des repas consommés ne doit pas aller au-delà de la limite fixée. En réalité, la consommation à domicile est évaluée à un montant donné. Ainsi, le montant des dépenses supplémentaires serait égal à la différence entre le prix de la nourriture achetée et celui de la consommation à domicile.

Si aucun justificatif n’est apporté, les frais de nourriture sont définis sous le même montant que celui fixé pour le repas à domicile. Particulièrement, lorsque vous disposez d’un ticket-restaurant, la somme que vous dépensez est soustraite de la participation de votre employeur. Elle est également diminuée de la différence entre le prix du repas consommé et le montant défini pour le repas à domicile.

Ainsi, la conservation des factures est très importante, car les frais réels doivent être bien calculés pour être joints à votre déclaration d’impôt.

Ticket-restaurant : que savoir ?

Encore appelé titre-restaurant, le ticket-restaurant est un avantage pour les salariés qui leur permet d’assurer leurs déjeuners en dehors de leur domicile. En réalité, les tickets-restaurant sont créés pour permettre aux employés qui ne peuvent pas rentrer chez eux aux heures de pause de se restaurer. Cela se fait auprès des professionnels de la restauration.

Notez que le financement du titre-restaurant est à la charge de l‘employeur et de son salarié. En effet, l’employeur doit apporter une marge de participation et le reste revient à l’employé. Par ailleurs, pour bénéficier du remboursement de votre ticket-restaurant, vous devez privilégier les professionnels de la restauration assimilés. Ils doivent aussi être affiliés à la Commission nationale des Titres Restaurants (CNTR).

Les professionnels qui acceptent les tickets restaurants

Ainsi, les titres restaurants sont acceptés par les professionnels des restaurations de type rapide et traditionnel, les commerçants de boucherie, de boulangerie, les hôtels avec restaurant. À cela peuvent s’ajouter les supermarchés, les grandes surfaces, les marchands de fruits et légumes, etc.

Validité du ticket-restaurant

Disponibles en version papier, sur carte à puce ou sur application mobile, les titres-restaurants sont valides pendant une seule année civile. En dehors de cela, vous devez en obtenir d’autres pour vos consommations et achats auprès des professionnels affiliés.

Pour déclarer vos tickets-restaurant aux impôts, vous devez justifier qu’il s’agit réellement de dépenses fondamentales pour votre activité salariale. De ce fait, vous devez disposer de toutes les pièces justificatives lors de votre déclaration.