Activ’créa : programme d’accompagnement personnalisé à la création d’entreprise

Activ’créa : programme d’accompagnement personnalisé à la création d’entreprise

Environ un tiers de créateurs d’entreprise sont des demandeurs d’emploi. Au moment de l’implantation d’une entreprise, l’entrepreneur ou auto-entrepreneur passe par de nombreuses démarches. Pour aider ces derniers à réussir cette tâche importante, certains organismes proposent des programmes d’accompagnement et de sensibilisation à la création d’entreprise.

Le plus récent est Activ’créa. Il s’agit d’un acteur majeur de l’accompagnement lors de la création d’entreprise qui remplace l’EPCE (évaluation préalable à la création d’entreprise) ou OPCRE (objectif projet création et reprise d’entreprise). C’est donc un service gratuit dont l’objectif est de mieux orienter les demandeurs d’emploi dans leur réflexion et leur reconversion. Le décryptage dans cet article.

Lire également : Comiteo: connexion team Comitéo

Le principe d’Activ’créa

On constate que les opportunités d’emploi deviennent de plus en plus rares de nos jours. Face à cela, l’une des meilleures solutions pour les chômeurs consiste à créer leur propre entreprise, à entreprendre. Dans ce sillage que s’inscrit Activ’créa qui va même plus loin. En effet, le parcours a aussi pour mission de pousser les demandeurs d’emploi à penser à la création d’entreprise comme alternative, au cas où ils n’y ont jamais pensé.

Ceux-ci seront alors convertis en créateurs d’emplois. C’est une logique qui s’inscrit dans la tendance actuelle à l’ubérisation du monde du travail et de l’économie. Elle est d’ailleurs marquée par l’instauration du fameux statut juridique d’auto-entrepreneur, depuis quelques années.

A voir aussi : Publicité numérique : ce qu'il faut savoir

Toutefois, force est de constater que cette vision présente à la fois des limites et des risques. En effet, la création d’entreprise n’est pas une décision par défaut. En d’autres termes, c’est une décision qui doit être mûrement réfléchie en amont étant donné qu’elle engage l’entrepreneur ainsi que son entourage. De plus, la création d’entreprise peut entrainer une situation d’éloignement ou une sortie définitive du marché du travail.

Par ailleurs, toutes les personnes d’Activ’créa, surtout les actifs non qualifiés et les chômeurs de longue durée ne présentent pas toujours un excellent profil pour créer une société. Enfin, il faut savoir que le travail indépendant est limité par l’interdiction de travailler pour un seul client (en France).

Notez alors qu’Activ’créa ne se donne pas pour mission de former à la création d’entreprise. Il s’agit d’une sensibilisation qui devra orienter les bénéficiaires vers les acteurs qui interviennent dans le processus d’entreprenariat. Il s’agit notamment des chambres de commerce, chambres de métiers, boutique de gestion, expert-comptable…

créa programme d'accompagnement personnalisé à la création d'entreprise

Activ’créa : le contenu

Activ’créa se présente comme une prestation d’au moins trois mois. Il est composé d’une série d’entretiens individuels et d’ateliers collectifs. Ces séances sont animées par des experts en création d’entreprise provenant d’une association d’aide à la création ou encore d’un cabinet privé.

Le premier entretien se fait de manière individuelle. Son objectif est de faire le point sur le parcours professionnel du demandeur d’emploi et de voir si à ce stade, une création d’entreprise est envisageable ou non. Ensuite, le porteur de projet peut être placé sur des ateliers collectifs qui portent sur différents thèmes. Ceux-ci l’aideront à mieux clarifier son idée de projet de création, les étapes à suivre ou encore l’orienter dans la reprise d’entreprise.

Le deuxième entretien individuel se fait au cours de la prestation. Enfin, un dernier entretien est organisé, toujours de manière individuelle. L’expert accompagnateur va établir un bilan écrit sur les éléments porteurs et les contraintes à la création d’entreprise afin d’indiquer si le projet est opportun ou non opportun. Le demandeur sera par la suite renvoyé vers les partenaires à la création d’entreprise qui l’aideront dans la poursuite de ses démarches.

Pour précision, le parcours peut être interrompu à tout moment, pour une raison quelconque (abandon, reprise de travail salarié…). Il faut dire qu’Activ’créa est une prestation qui se place en amont du projet de la création d’entreprise. L’objectif n’est pas d’accompagner les demandeurs d’emploi mais d’analyser la possibilité du projet.

Le parcours fait également le point sur l’adéquation entre le porteur de projet et le projet lui-même et apporte des ajustements si nécessaire. Il peut être accompagné par des formations longues de création d’entreprise.

Cible d’Activ’créa

Activ’créa est un parcours qui cible les demandeurs d’emploi, qu’ils soient indemnisés ou non. Ils doivent être ouverts à l’idée de création d’une entreprise.

Pour précision, le demandeur d’emploi qui profite d’Activ’créa ne doit pas mentionner qu’il est en formation lors de sa déclaration mensuelle à Poole Emploi. Et pour cause, Activ’créa est tout simplement un parcours d’accompagnement, pas un stage de formation.

Si vous souhaitez bénéficier du parcours Activ’créa, alors vous devrez déposer une demande auprès du conseiller pôle Emploi.

Vous l’aurez compris, Activ’créa est un parcours composé de nombreux entretiens et ateliers. Durant ces séances, tous les points importants relatifs à la création d’un business seront abordés : compte de résultats prévisionnels, plan de financement initial, étude de marché, seuil de rentabilité, etc. Ce sera l’occasion d’échanger avec un ou plusieurs experts sur la création d’entreprise et de poser des questions comptables, juridiques, administratives, etc.