Guide Entrepreneur
Bien gérer la conformité RGPD de son entreprise : un enjeu important  Bien gérer la conformité RGPD de son entreprise : un enjeu important 
Choisir le meilleur logiciel RGPD permet à une entreprise de se mettre en conformité avec le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD)... Bien gérer la conformité RGPD de son entreprise : un enjeu important 

Choisir le meilleur logiciel RGPD permet à une entreprise de se mettre en conformité avec le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) concernant le traitement et le respect des données personnelles des internautes.

Le principe du RGPD

Le Règlement Général sur la Protection des Données, ou RGPD, est un règlement européen valable pour tout Etat-membre de l’Union Européenne et porte sur la manière dont les entreprises et les organisations doivent gérer les données personnelles de leurs clients.

A voir aussi : Comment faire baisser les coûts relatifs au traitement d’AT/MP et IJSS ?

Ce règlement établit des exigences strictes en matière de procédure de traitement des données, de transparence, de documentation et de consentement utilisateur, afin de permettre aux citoyens de l’Union Européenne de contrôler la façon dont leurs données seront utilisées et de protéger les droits et les libertés des personnes physiques.

Les entreprises doivent ainsi informer les utilisateurs du type de données traitées, de la finalité de leur traitement ainsi que des pays et des tiers auxquels les données seront transmises. Les données ne peuvent être transmises qu’à d’autres organisations qui peuvent prouver la conformité de leur RGPD ou à des organisations dont les juridictions sont jugées « appropriées ».

Lire également : Comment créer une personne morale ?

Les logiciels RGPD

Son utilité

Les logiciels RGPD sont des solutions informatiques, permettant aux entreprises d’être conforme au RGPD. Grâce à ses logiciels, les informations personnelles collectées ne peuvent être divulguées ni traitées sans le consentement de l’utilisateur, comme il est stipulé dans le RGPD.

Son fonctionnement

Le logiciel rgpd prend automatiquement en charge les registres des traitements et le respect de la vie privée des utilisateurs. Il assure également l’élaboration des preuves que l’autorité de contrôle, le CNIL, pourrait avoir besoin pour assurer la sécurité informatique.

Pour y parvenir, le logiciel propose une interface facile à utiliser, aidant le Data Protection Officer (DPO ou délégué à la protection des données) à réaliser toutes les démarches, afin de suivre de près l’ensemble des analyses d’impact de l’entreprise, conformément aux demandes de la CNIL.

Les principales fonctionnalités des logiciels RGPD

Automatisation de la cartographie des traitements des données

Le logiciel RGPD doit pouvoir réussir à cartographier de façon autonome les traitements de toutes les données d’une structure. Le logiciel va alors recenser en détail chaque action numérique réalisée par l’entreprise, sans oublier aucune information pour éviter la non-conformité avec la législation en vigueur. Un registre clair et net des activités de l’organisation sera ensuite établi :

  • Les coordonnées des sous-traitants ;
  • Les finalités des collectes de données ;
  • L’emplacement des données ;
  • Etc.

Ce registre comprend également les consentements des utilisateurs pour prouver la transparence des associations.

Identification des données sensibles

Comme stipulé dans le RGPD, les données sensibles collectées ne peuvent être exploitées sans le consentement verbal et écrit de l’utilisateur concerné. Le logiciel va alors archiver ces informations afin d’empêcher quiconque d’y accéder sans autorisation.

Dans le cas où un tiers malveillant essaie d’utiliser ces informations sans autorisation, le logiciel va envoyer une alerte pour empêcher toute fraude et violation de données.

Ce professionnel en logiciel conforme rgpd propose l’outil parfait pour une protection optimale des données personnelles.

Gestion des droits et demandes

Pour assurer une protection efficace des données personnelles, le consentement de l’utilisateur est indispensable. Ce dernier doit alors manifester de façon explicite son accord pour permettre au DPO d’utiliser ses informations.

Pour gérer les consentements, le logiciel crée un tableau de bord qui sera accessible par l’individu afin qu’il puisse modifier ses choix.

Choisir le bon logiciel RGPD

La législation en vigueur impose aux éditeurs de logiciel de garantir un maximum de sécurité. Pour s’assurer que le logiciel soit performant, voici quelques critères de base :

  • Un registre de traitement des données personnelles ;
  • Des audits de conformité ;
  • Des analyses d’impact ;
  • Un coût variable en fonction du fournisseur.

2

Show Buttons
Hide Buttons