Guide Entrepreneur
Publicité numérique : ce qu’il faut savoir Publicité numérique : ce qu’il faut savoir
Le succès des campagnes publicitaires en ligne est indéniable, avec plus de 4,9 milliards d’euros investis dans la publicité en ligne en 2018, le... Publicité numérique : ce qu’il faut savoir

Le succès des campagnes publicitaires en ligne est indéniable, avec plus de 4,9 milliards d’euros investis dans la publicité en ligne en 2018, le numérique est le premier média publicitaire le plus investi, même devant la télévision. (source : Observatoire de l’ePub et de l’Irep). La publicité en ligne est un levier d’acquisition et de conversion très important pour assurer le succès de votre e-commerce.

Investir dans la publicité en ligne est devenu indispensable à l’aube de 2020. Investir est bon, mais investir est mieux. Donc, pour que vos campagnes en ligne soient rentables, vous devez considérer un certain nombre de choses ! Voici ce que nous avons détaillé au cours de ce webinaire, en compagnie de :

A voir aussi : Tout savoir sur le storytelling

  • Arthur Rivière, spécialiste des annonces Facebook à l’Agence Jungle
  • Allan Letheule, spécialiste Google Ads à l’Agence Jungle

Aller à la ressource Les sujets que nous avons discutés ensemble :

  • Comment créer un stratégie de conversion complète via la publicité en ligne sur Facebook et Google en 2020 ?
  • Comment créer des synergies entre Facebook Ads et Google Ads pour augmenter la rentabilité de vos actions marketing et donc votre retour sur investissement ?
  • Comment créer un tunnel de conversion d’annonces allant de la sensibilisation à la fidélisation des clients ?

Contenu

A lire également : Comment gérer les commentaires clients négatifs ?

  • 1 Principes de base : Indicateurs clés de performance (KPI)
  • 2 Adaptez votre stratégie en fonction des comportements des utilisateurs
  • 3 Créer une synergie entre Facebook Ads et Google Ads
    • 3.1 Zoom sur Googles Ads
    • 3.2 Zoom sur Facebook Ads
  • 4 La ligne tunnel de conversion
    • 4.1 Les différents niveaux de qualification du prospect
  • 5 Tirez parti de votre tunnel de conversion
    • 5.1 Ciblage différent
      • 5.1.1 Ciblage sur Google
      • 5.1.2 Ciblage sur Facebook
    • 5.2 Partage d’audience entre plateformes
    • 5.3 Augmenter la portée et l’impact de votre Actions marketing
    • 5.4 Personnaliser vos actions marketing
    • 5.5 Augmenter le ROI
      • 5.5.1 Créer une synergie entre Google et Facebook en ajoutant UTM
      • 5.5.2 Soumettre des ventes supplémentaires sur votre site en ligne
      • 5.5.3 Orienter votre ciblage sur YouTube
      • 5.5.4 Poster des sondages
  • 6
  • Questions

  • 7 Pour en savoir plus, je regarde le webinaire

Principes de base : Indicateurs clés de performance (KPI)

  • ROAS  : ROI sur l’investissement publicitaire CTR
  •  : Taux de clic sur votre
  • annonceCPA  : Coût par acquisition/achat (budget à allouer pour acquérir un client sur votre site e-commerce)
  • AOV  : Panier moyen d’unCPM
  • ordre

  •  : Coût par mille impressions
  • CPC : Coût par clic sur votre
  • annonce

  • Taux de conversion : larelation entre les personnes qui achètent sur votre e-commerce et le nombre total de

ROAS dépend principalement de 2 facteurs : CPA, lui-même influencé par le CPC, etc. Il est essentiel de rendre l’ensemble de l’écosystème autour de votre site e-commerce ergonomique afin d’assurer votre ROAS et donc votre rentabilité.visiteurs

Avant d’envoyer du trafic qualifié à votre boutique, vous devrez vous assurer certaines conditions préalables :

  • Temps de chargement : moins de 3 secondes
  • Page à partir de la conversion adaptée pour les tests A/B mobiles
  • sur les pages de destination pour augmenter le taux de conversion
  • Tracker actions effectuées avec précision sur votre e-commerce
  • Une offre marketing unique et originale qui vous différencie de vos concurrents
  • Un appel à l’action clairement visible et différent
  • homogénéité visuelle du parc : le visiteur doit ressentir la cohérence entre la publicité et la page sur laquelle il atterrit
  • Ne pas mettre pop-up qui apparaît trop rapidement

Adaptez votre stratégie en fonction de l’utilisateur

comportements Le comportement des acheteurs a changé. Certains utilisateurs n’utilisent pas les réseaux sociaux, d’autres achètent sur leur mobile et d’autres encore achètent uniquement par ordinateur.

69 % des internautes utilisent plusieurs types d’appareils, tels que des smartphones, des tablettes, des ordinateurs. Il est donc essentiel d’être présent sur ces différents appareils où vos publics naviguent sur Internet afin de sécuriser le focus de votre boutique en ligne pour augmenter vos ventes et donc vos profits.

De plus, vos prospects sont devenus plus exigeants en termes de contenu et de qualité de contenu. Ce qui fonctionne aujourd’hui ne fonctionnera pas nécessairement demain parce que les consommateurs ont une fatigue visuelle de la publicité. C’est pourquoi il est important d’innover et de faire varier les formats, les plateformes, le contenu et aussi les objectifs de vos campagnes d’acquisition.

Il devient très important de multiplier les points de contact. Gardez à l’esprit que la plupart des acheteurs ont besoin de plusieurs points de contact avec votre marque. En effet, l’utilisateur a besoin d’une moyenne de 7 points de contact avant d’acheter sur votre boutique en ligne. Avec Facebook et Google, vous pouvez créer de nombreux points de contact.

Créer une synergie entre Facebook Ads et Google Ads

Aujourd’hui Facebook et Google sont des concurrents, mais dans le cadre de votre stratégie publicitaire pour votre e-commerce, vous devez les utiliser en synergie. Google Ads, qui est une plateforme publicitaire, est également une source de trafic relativement coûteuse en raison de sa concurrence accrue. Cela peut s’expliquer en particulier parce que 93 % des internautes utilisent Google.

Zoom sur les annonces Googles

Google vous fait gagner du temps en vous faisant gagner de l’argent ! Google offre les meilleures informations en fonction d’un besoin spécifique de l’utilisateur. Google Ads dispose de plusieurs réseaux publicitaires, tels que le réseau de recherche, le réseau d’affichage, les achats et YouTube.

Google Shopping est une publicité à ne pas manquer pour un e-commerçant ! Son objectif est de vendre vos produits à des publics lors de la phase d’achat.

Zoom sur les annonces Facebook

Publicité Facebook, est aussi une stratégie à ne pas laisser de côté ! En effet, Facebook améliore l’expérience utilisateur pour maximiser le taux de rétention de l’utilisateur actif.

Pour ce faire, Facebook place les utilisateurs dans des cuves d’audience pour proposer des contenus adaptés à la cible, en fonction des comportements des utilisateurs sur Internet et de leurs intérêts. Cela permettra à Facebook de proposer des annonces adaptées aux audiences.

Comme vous le comprendrez, Facebook cherche à connaître ces utilisateurs autant que possible.

Facebook dispose de plusieurs réseaux, tels que Instagram, WhatsApp, Messenger et Audience réseau.

Vous devez savoir :

  • Les gens ne passent pas leur vie sur Facebook
  • En moyenne 37 minutes sur Facebook par jour (en déclin)
  • En moyenne 29 minutes sur Instagram par jour
  • Dans total, nous passons en moyenne plus de 6 heures en ligne par jour
  • Sur ces 6 heures, 48% du temps est passé sur mobile

Les internautes passent 17 % de leur temps sur Facebook et Instagram par jour. Cependant, les 83 % restants se procheront ailleurs sur Internet :

  • Ils vous comparent avec d’autres marques
  • Ils font des achats de fenêtre
  • Ils recherchent votre marque
  • Ils recherchent vos produits

L’ objectif est de capturer le futur client, peu importe où il se trouve sur Internet, et ce qu’il fait.

C’ est à ce moment précis que va intervenir Google. En effet, la publicité sur Facebook déclenchera une augmentation significative des actions de recherche Google , que ce soit sur votre marque directement ou en essayant de comparer vos produits.En effet, vous avez 66 minutes par jour pour susciter l’intérêt de l’utilisateur afin de les amener sur votre site, ou pour les obtenir intéressé dans vos produits et votre marque en les recherchant sur Google.

Avec une bonne publicité, vous pouvez, en 10 secondes, attirer l’intérêt d’un utilisateur de réseau social au point de déclencher des clics directement sur votre page de destination. En outre, vous déclenchez des actions de recherche sur Google pour les intégrer dans votre tunnel de conversion en ligne.

Le tunnel de conversion en ligne

Dans un tunnel de conversion, il y a plusieurs étapes qui vont intervenir avant une décision d’achat. Plus le prospect descend dans le tunnel de conversion, plus il sera qualifié pour une décision d’achat.

L’ objectif des actions marketing sur Google et Facebook sera desoutenir la perspective dans ce tunnel de conversion, de la sensibilisation à la fidélité.

Autrement dit, tout est fait pour que la perspective froide devienne chaude. Cela passera par des messages publicitaires sur les réseaux publicitaires qui seront personnalisés en fonction de votre marque.

Les différents niveaux de compétence du prospect

  1. Le prospect ne vous connaît pas :

Nous nous concentrerons donc sur le réseau de recherche. Tout d’abord, nous utiliserons le réseau d’affichage car il ciblera 90% des internautes dans le monde entier. C’est un réseau où de nouveaux publics peuvent exploser sans limites.

Nous pouvons cibler :

  • En achetant l’attention par mots-clés
  • Par intérêt
  • Par thème
  • Directement sur les chaînes
  • Sur des vidéos spécifiques

Des audiences personnalisées sont également possibles. On peut prendre par exemple, la liste des URL de ses concurrents et faire un public personnalisé de personnes qui vont visiter, ou qui approcherait les caractéristiques de ceux qui vont visiter les sites de vos concurrents. Cependant, le réseau de recherche est recommandé aux entreprises avec un budget flexible, car cette stratégie a un niveau de qualification au plus bas.

  1. Le prospect vous connaît :

Il va vous comparer avec d’autres marques et faire des achats de fenêtres. Pour cela Dans ce cas, nous utiliserons le réseau de recherche Google Shopping, ainsi que l’affichage et YouTube. En effet, la perspective sera dans la phase de comparaison et la recherche de son produit. Spécifiquement pour YouTube, vous pouvez créer une publicité qui présentera le produit ou partagera des commentaires pour rendre votre marque plus crédible. YouTube est intéressant à utiliser en haut et au milieu du tunnel de conversion.

  1. Le prospect vous connaît très bien :

Il cherche vos produits. Dans ce cas, il sera intéressant d’utiliser directement le réseau de recherche, le Shopping et aussi l’affichage.

Pour les personnes à la recherche de votre marque sur le moteur de recherche, nous pouvons créer une annonce au-dessus de votre nom de domaine avec un message publicitaire qui sera adapté en fonction du chemin que le personne a pris et basé sur leur requête Google.

Par exemple, si cette personne provient d’une publicité spécifique qui a été faite sur Facebook avec une offre spécifique, il est possible d’adapter le message de votre annonce à cette offre.

Enfin, le réseau d’affichage sera utilisé pour le reciblage d’audience très chaud.

Créer un effet de levier pour son tunnel de conversion

Ciblage différent

Ciblage Google

Tout d’abord, Google et Facebook ont des méthodes de ciblage très différentes. Par exemple, avec Google, vous pouvez cibler par statut parental, situation de logement, niveau d’éducation. Il est également possible de cibler les utilisateurs qui recherchent activement des solutions dans un certain domaine. L’avantage de Google est la possibilité de créer un public personnalisé.

Ciblage Facebook

Pour Facebook, nous pouvons cibler par données démographiques, par centre d’intérêt ou par comportement. En effet, les comportements d’achat font partie des données que Facebook a. L’avantage de Facebook, sont des audiences similaires qui permettent d’atteindre certaines personnes qui sont susceptibles d’être intéressés par votre entreprise en raison de leur point commun avec vos meilleurs clients actuels.

Partage d’audience entre plateformes

Les audiences peuvent également être partagées entre différentes plateformes. L’ objectif est d’unir les forces de ciblage entre ces deux plates-formes afin de créer une seule plate-forme. Nous allons « pirater » les algorithmes de ces deux plates-formes en les alimentant avec les meilleures données des deux pour créer un effet de levier puissant. Nous nourrissons donc Google avec les meilleures données de Facebook, et nous nourrissons Facebook avec les meilleures données de Google. Cela permet d’avoir des hyper-audiences qualifiées sur chaque plateforme.

Augmentez la portée et l’impact de vos actions marketing

En outre, il est donc nécessaire de travailler sur la phase de sensibilisation pour susciter l’intérêt de vos clients potentiels mais également sur les phases d’engagement et de fidélité. La mise en place d’un réseau publicitaire sur Facebook vous permettra d’augmenter considérablement votre retour sur investissement.

Personnalisez vos actions marketing

Comme mentionné précédemment, toutes les perspectives sont différentes. Il est donc essentiel de personnaliser les actions marketing. Certains seront plus sensibles à la vidéo, d’autres aux photos, mais aussi au texte.

L’ objectifsera d’identifier les comportements d’achat les plus rentables via Google Analytics. Grâce à cela, vous serez en mesure de comprendre le comportement de vos prospects.

Augmenter le retour sur investissement

Quelques conseils pour assurer votre rentabilité :

Créer une synergie entre Google et Facebook en ajoutant des UTM

Ce sont des paramètres ajoutés à la fin de l’URL de votre page de destination pour vous permettre de récupérer d’où provient le trafic. Cela vous permettra de segmenter toutes vos audiences et de créer ainsi des audiences similaires.

Soumettre ventes supplémentaires sur votre site en ligne

Cela augmentera la valeur de votre panier moyen ainsi que la capacité d’achat d’un client. Votre déménagement par achat sera plus élevé, car votre panier moyen sera plus élevé, ce qui assurera une certaine rentabilité.

Concentrer votre ciblage sur YouTube

Il est nécessaire d’identifier les publics potentiels de prospection sur YouTube via Google Analytics.

Personnalisez autant que possible vos actions marketing grâce à vos messages publicitaires, en séparant le sexe, les zones géographiques ou les statuts.

Publier des sondages

Les sondages post-achat vous permettent de vraiment comprendre qui sont vos clients et leurs motivations d’achat afin d’adapter votre stratégie marketing. Les sondages peuvent être effectués avec Facebook, ou par e-mail.

D’ autre part, vous pouvez configurer des enquêtes de préachat. Si l’utilisateur est entré dans votre tunnel de conversion mais après 21 jours, il n’a pas acheté, vous pouvez le retargeter. Il est possible de mettre en place un chatbot qui leur demanderait ce qui les empêche finalement de prendre une décision d’achat. Avec ce chatbot, vous identifierez les domaines d’amélioration de votre marketing et de votre site web.

Questions

  • Quelle est la notion de 50 conversions à chaque étape du tunnel pour Facebook, afin qu’il puisse mieux comprendre le public à cibler ?

« Pour optimiser vos campagnes, Facebook a besoin de 50 événements de ce que vous demandez. Si vous demandez des achats, vous devez idéalement avoir 50 fois l’objectif atteint en une semaine pour que Facebook considère qu’il a clairement compris ce que vous voulez et à qui vous voulez le montrer. Cela se produit dans différentes parties du tunnel, donc si vous voulez des ajouts au panier et que vous lancez une campagne avec un objectif de conversion pour ajouter au panier, Facebook s’optimisera pour ajouter au panier. Si nous obtenons 50 ajouts au panier dans une semaine, Facebook considérera que sa phase d’apprentissage est plus. »

  • Comment augmenter nos points de contact ?

« Tout simplement, cibler les utilisateurs qui ont déjà un point de contact. Autrement dit, chaque point de contact sera identifiable. Par exemple, sur Facebook on pourrait imaginer qu’une personne voit votre vidéo plus de 3 secondes, c’est déjà un premier point de contact. À partir de ce moment, vous pourrez cibler les personnes qui ont vu votre vidéo plus de 3 secondes et ainsi multiplier les points de contact. Le courrier électronique est un facteur de multiplication des points de contact. »

  • Si notre cible est BtoB, devrions-nous prioriser Facebook ou Google ou simplement Google ?

« En effet, cela dépend du produit, je dirais que nous devons donner la priorité à Google sur la partie acquisition, et utiliser Facebook sur la partie reciblage. On pourrait envisager d’utiliser Facebook sur une stratégie de plomb, par exemple, nous allons offrir un ebook sur une stratégie particulière et à partir de là, récupérer votre e-mail, pour Ensuite travailler cette personne à la fois dans l’e-mail, dans le reciblage sur Facebook et sur Youtube. »

Pour en savoir plus, je regarde le webinaire

Aller à la source

Show Buttons
Hide Buttons
Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!