Tout savoir sur les pompes à eau

Tout savoir sur les pompes à eau

Tout habitué des travaux de terre et d’irrigation sait combien la pompe à eau facilite la vie. Cet équipement constitue une solution des plus satisfaisantes. Seulement, elle ne fait pas de la magie. Vous devriez maîtriser bien des choses à propos avant de pouvoir en tirer de réels profits.

Les différents types de pompe à eau

Votre premier contact avec une pompe à eau s’est fait sûrement avec un modèle précis. Pour un novice dans le domaine, la toute première chose que vous devez savoir est qu’il en existe plusieurs modèles. Sur e-pompes.com, vous pourriez admirer et vérifier les détails de près d’une dizaine de pompes à eau différentes.

Lire également : Tout savoir sur l'assurance décennale : comment ça marche ?

Toutefois, vous serez amené à rencontrer certains 3 types de pompe plus que d’autres.

Les pompes centrifuges

Les pompes centrifuges sont les plus répandues et les plus utilisées. Elles fonctionnent en utilisant la force centrifuge pour véhiculer l’eau. L’axe central sert d’ouverture d’entrée et La turbine centrifuge permet d’expulser l’eau à une grande vitesse. Ces pompes sont idéales pour les applications qui nécessitent un débit élevé. Une irrigation de champs ou le pompage d’eau de puits serait de belles occasions d’emploi des pompes centrifuges.

A voir aussi : Personnaliser sa garde-robe : l'importance des détails uniques

Les pompes à engrenages

Ces pompes utilisent des engrenages rotatifs pour pousser l’eau avec une grande pression. Elles sont très efficaces pour les applications qui réclament une pression élevée, comme l’alimentation en eau potable des bâtiments. Ces pompes sont compactes et silencieuses, ce qui les rend adaptées aux espaces restreints.

Les pompes submersibles

Ce sont des pompes pour être immergées dans l’eau, d’où leur nom. Elles sont régulièrement utilisées pour le drainage des sous-sols inondés, les puits profonds ou les réservoirs d’eau. Ces pompes sont hermétiquement scellées pour empêcher l’eau de pénétrer dans le moteur. Elles offrent une grande puissance et peuvent fonctionner de manière continue pendant de longues périodes.

Les principaux critères de choix d’une pompe à eau

Connaître les différents types de pompe à eau ne suffira pas pour vous guider vers votre choix en cas de besoin. Vous devez vous rappeler incessamment votre besoin et y joindre ces trois critères afin d’avoir un bon guide de sélection.

Le débit et la pression

Le débit d’eau nécessaire ainsi que la pression requise sont des facteurs importants à considérer. Le débit est mesuré en litres par minute (L/min) ou en mètres cubes par heure (m³/h), tandis que la pression est mesurée en bars. Assurez-vous de choisir une pompe qui peut fournir le débit et la pression nécessaires pour votre application spécifique.

La source d’alimentation

Les pompes à eau peuvent être alimentées par l’électricité, l’essence ou le diesel. Si vous avez accès à une source d’électricité fiable, une pompe électrique peut être une option pratique et économique. En revanche, si vous devez travailler dans des zones éloignées ou sans électricité, une pompe à essence ou à diesel peut être la meilleure option.

La taille et la portabilité

La taille et la portabilité de la pompe sont également des éléments à prendre en compte. Si vous aurez besoin de déplacer fréquemment la pompe d’un endroit à un autre, optez pour un modèle compact et léger. Cela facilitera son transport et son installation.

La technique d’entretien d’une pompe à eau

Pour garantir le bon fonctionnement et la durabilité de votre pompe à eau, il est essentiel de lui accorder un entretien régulier.

Vérifiez régulièrement les filtres de la pompe et nettoyez-les. Les filtres obstrués réduisent le débit et endommagent la pompe. De plus, si vous utilisez votre pompe dans des eaux boueuses, envisagez de la désembouer périodiquement afin éliminer les dépôts accumulés.

Assurez-vous que les points de lubrification de la pompe sont bien graissés, conformément aux recommandations du fabricant. Vérifiez régulièrement les joints et les raccords pour détecter d’éventuelles fuites. Les fuites peuvent entraîner une perte de pression et affecter les performances de la pompe.