Comment devenir freelance en moins d’un mois ?

Comment devenir freelance en moins d’un mois ?

De plus en plus de salariés et chômeurs optent aujourd’hui pour le freelance. En effet, cette forme d’exercice offre une certaine liberté et un avantage financier conséquent. La voie du freelance est ouverte à de nombreux professionnels travaillant dans différents domaines, tels que le journalisme, la publicité et le développement informatique. Découvrez comment vous pouvez devenir freelance en moins d’un mois.

Qu’est-ce qu’un freelance ?

Le freelance n’est régi par aucun statut juridique. Ce terme anglais, qui est devenu un terme courant, désigne les travailleurs indépendants plutôt que les employés sur la base d’un contrat (par exemple, contrat à durée déterminée, contrat à durée indéterminée, apprentissage).

A voir aussi : Pourquoi engager un expert-comptable dans la reprise d’une entreprise ?

Alors qu’un salarié travaille sous la direction d’un employeur pour une durée déterminée ou indéterminée, un freelance peut exercer ses propres activités professionnelles sans subordination. Ceci dans le cadre de commandes précises et ponctuelles, avec à la clé différents employeurs comme clients.

Le freelance effectue des tâches spécifiques pour un client dans le cadre d’un contrat de prestation de services, qui est déterminé d’un commun accord. Les parties sont libres de choisir de poursuivre ou non la coopération à l’issue du contrat.

Lire également : Sécurité au travail : comment choisir ses chaussures de sécurité ?

Cumul entre freelance et un emploi salarié

En principe, tout le monde peut devenir freelance. Dans la pratique, un tel changement de carrière exposerait à des risques financiers, de sorte que de nombreux employés souhaitent conserver les avantages d’un contrat de travail lorsqu’ils commencent à travailler en freelance. Cet arrangement est possible dans les conditions suivantes :

  • Obligation de loyauté de l’employé ;
  • Clauses de non-concurrence dans les contrats de travail (le cas échéant) ;
  • Clauses d’exclusion dans les contrats de travail (le cas échéant).

Si vous souhaitez combiner le statut de salarié avec celui d’indépendant, il est important de lire attentivement votre contrat de travail et de déterminer l’étendue de vos activités indépendantes avant de devenir un freelance. Vous pouvez aussi cliquer sur ce lien https://www.l-expert-comptable.com/a/534804-statut-freelance.html pour mieux comprendre le statut de freelance.

Les étapes pour devenir un freelance

Pour rendre vos activités de freelance plus sûres et plus fiables, voici quelques étapes de base à suivre.

Apprenez à connaître le marché français des freelances

Pour réussir en tant que freelance, vous devez être déterminé à mener à bien vos projets. Tout d’abord, étudiez le mode de vie des freelances et le marché des freelances dans son ensemble de manière approfondie, afin de vous faire une meilleure idée du secteur dans lequel vous vous apprêtez à entrer.

On compte un million de freelances en France et ce modèle de travail indépendant a connu un pic important au cours de la dernière décennie (+145%). Ceci est principalement dû à la création du statut de haut-entrepreneur (aujourd’hui micro-entrepreneur).

Le secteur des technologies de l’information est particulièrement populaire, car les techniciens en informatique font partie intégrante des activités de nombreuses entreprises. C’est un domaine qui offre une variété de possibilités et de nombreuses spécialisations (apprentissage de logiciels spécifiques, nouvelles technologies, applications mobiles).

Choisir le bon statut juridique

Le choix du statut juridique dépend du développement de votre projet et, bien sûr, de la nécessité de protéger votre patrimoine personnel. Chaque statut a ses propres caractéristiques. Ainsi, on peut choisir entre : la Micro-entreprise, la SASU/SAS, EURL/SARL et EI/EIRL

Effectuer une étude de marché

Vous avez peut-être une bonne idée d’entreprise, mais allez-vous vraiment gagner de l’argent ? Réaliser une étude de marché et cibler vos clients peut vous donner une meilleure idée de la rentabilité de votre projet.

Grâce à l’étude de marché, vous pouvez déterminer vos objectifs principaux, essentiels et secondaires, ainsi que vos concurrents directs et indirects, les contraintes et opportunités du marché, et vos forces et faiblesses. Il s’agit d’une étape importante à franchir au préalable, qui aide les freelances à lancer leur activité et à élaborer un plan d’affaires.

Élaboration d’un plan d’affaires

Lorsque vous débutez en tant que freelance, vous devez définir votre stratégie globale à l’avance, plutôt que d’improviser. En particulier, si votre entreprise propose des services (par exemple, des services de conseil), décidez du montant que vous allez facturer et expliquez votre stratégie de marketing et de communication de manière aussi détaillée que possible.

Prospection et communication

Une fois que les objectifs sont clairs, commencez la phase de prospection afin d’obtenir les premiers contrats pour lancer la campagne. Une stratégie de communication claire et ciblée est un outil essentiel pour promouvoir votre produit ou service. La communication numérique est particulièrement recommandée pour les travaux liés à l’informatique.

La mise en place de gestionnaires de communauté, la création de sites web, la mise en réseau et la publicité en ligne sont quelques-uns des outils que les informaticiens indépendants devraient intégrer.

Aménagement d’un lieu de travail

Pour les freelances qui travaillent à domicile, il est essentiel de disposer d’une pièce dédiée au travail. Si cela n’est pas possible, ils peuvent louer un bureau externe ou un espace de coworking à la semaine ou au mois. Même pour les freelances qui travaillent à l’extérieur de leur domicile, il est important d’avoir un point d’ancrage pour gérer une entreprise.