Guide Entrepreneur
Les entreprises françaises n’investiraient pas assez dans la transformation digitale Les entreprises françaises n’investiraient pas assez dans la transformation digitale
Depuis plus de vingt ans désormais, la France a une mauvaise réputation numérique. Le pays est souvent accusé par ses collaborateurs internationaux de ne... Les entreprises françaises n’investiraient pas assez dans la transformation digitale

Depuis plus de vingt ans désormais, la France a une mauvaise réputation numérique. Le pays est souvent accusé par ses collaborateurs internationaux de ne pas assez investir dans la transformation numérique. Les entreprises pointent du doigt les manquements de l’État et les gouvernements ont tendance à pousser les entreprises à s’en charger. Alors, les entreprises investissent-elles assez dans leur transformation digitale ?

Les entreprises françaises rattrapent leur retard numérique

La réputation de la France en matière d’investissement numérique est mauvaise. Cependant, les choses changent progressivement. Depuis quelques années, le gouvernement et les entreprises ont clairement marqué un changement de position. L’investissement numérique a été longtemps vu comme un coût supplémentaire. Aujourd’hui, il est enfin perçu comme un investissement et une opportunité. Un changement de mentalité bienvenu, mais qui aura pris du temps.

A voir aussi : L’accompagnement des start-ups : une nécessité pour ces petites entreprises

La numérisation progressive des services de l’État a permis de montrer l’exemple. Néanmoins, les entreprises ont aussi fourni leur part d’effort. Le développement des solutions d’infogérance a aussi beaucoup participé à cette accélération. Aujourd’hui, n’importe quel entrepreneur n’a qu’à voir en ligne les possibilités infinies de solutions personnalisées pour lui permettre d’organiser sa transition numérique en toute simplicité.

L’impact de la pandémie sur la numérisation

Aujourd’hui, il est impossible d’aborder la question de la transition numérique sans parler de l’impact de la pandémie mondiale. Avec les confinements, les couvre-feux et la généralisation du télétravail, il est évident que la transition digitale s’est imposée en 2020. Impossible désormais pour les entreprises françaises d’ignorer les innovations numériques et les changements qu’elles apportent.

A découvrir également : Quels sont les dispositifs de protection des travailleurs isolés ?

Le problème du retard de la France a tout de même coûté cher au pays et à ses entreprises. Personne n’était vraiment prêt et les infrastructures se sont montrées très insuffisantes. Il a fallu les développer rapidement et beaucoup d’entreprises ont essuyé des ratés coûteux. Heureusement, l’Hexagone ne manque pas d’entreprises fiables et spécialisées en infogérance. Elles ont permis d’éviter la catastrophe.

Quel avenir pour la transition numérique ?

Il est difficile de se lancer dans des prédictions précises. Le comportement des entreprises vis-à-vis du numérique a changé, mais il est encore trop tôt pour être sûr qu’il s’agisse d’une adhésion et non pas d’une simple réaction contrainte liée à la pandémie de coronavirus. Quoi qu’il en soit, la numérisation des environnements de travail ne fait que commencer.

Même si les entreprises françaises sont réticentes face au télétravail, la gestion de leur fonctionnement continuera à se numériser et à se reposer sur des services performants d’infogérance. La formation des employés à la gestion de ce nouvel environnement est déjà une question centrale de la transition digitale.

Show Buttons
Hide Buttons