Médecins : développez la e-santé

Médecins : développez la e-santé

La e-santé est en plein essor. Elle présente notamment de nombreux avantages. Elle permet d’offrir des soins de meilleure qualité à distance. Si vous souhaitez développer la e-santé dans votre cabinet de médecine, voici quelques astuces à connaître.

E-santé : rendez-vous disponible en télémédecine

La télémédecine est une pratique médicale qui utilise les technologies de l’information et de la communication. Elle vous permet de communiquer avec vos patients, de suivre leur état de santé et de leur fournir des soins à distance. Pour développer la e-santé, vous devez vous rendre disponible en télémédecine. Pour y arriver, vérifiez les réglementations locales et les directives de votre ordre professionnel pour vous assurer que vous pouvez offrir des services de télémédecine. Après cela, inscrivez-vous sur une plateforme de télémédecine disponible.

A voir aussi : Pourquoi les offres d'emploi les moins attrayantes peuvent être les meilleures ?

Vous devez ensuite vous former à l’utilisation de la technologie de la télémédecine auprès d’un prestataire qualifié. Par exemple, avec Patientys, vous pouvez bénéficier d’un programme de formation complet afin d’offrir des prestations de bonne qualité à vos patients. En dehors de ces points, il vous faut déterminer les types de services de télémédecine que vous souhaitez offrir. Il peut s’agir des consultations en ligne, de la télé-expertise, de la télé-assistance, etc. Enfin, offrez des options de paiement en ligne sécurisées pour les services de télémédecine.

formation télémédecine e-santé médecin

Lire également : ERP Cloud : un nuage au service de votre entreprise

E-santé : les outils nécessaires

Il existe de nombreux outils nécessaires pour la e-santé.

Les dossiers médicaux électroniques (DME)

Les dossiers médicaux électroniques font partie des outils les plus utilisés en e-santé. Ils permettent de stocker, de gérer et de partager les informations médicales des patients de manière plus efficace et plus sécurisée. Cet outil permet une meilleure coordination des soins et une bonne compréhension des besoins de chaque patient. Les DME doivent être mis à jour régulièrement afin d’avoir des données correctes et fiables.

Les applications mobiles de santé (e-santé)

Les applications mobiles de santé sont conçues pour aider les patients à suivre leur santé et leur bien-être. Elles peuvent inclure des fonctionnalités pour suivre la glycémie, les médicaments, l’activité physique, la nutrition, etc. Cet outil vous permet de communiquer avec vos patients.

Avec ce dernier, vous pouvez par exemple envoyer à vos patients des rappels de rendez-vous ou des messages pour les notifier de prendre leurs médicaments. Cela aide notamment à améliorer l’observance thérapeutique et la qualité des soins. Par ailleurs, si vous souhaitez utiliser cet outil, vous devez vous assurer que l’application choisie est fiable, sécurisée et conforme à la réglementation en matière de protection des données.

La Messagerie Sécurisée de Santé (MSS)

La messagerie sécurisée de santé est également un outil très utilisé en e-santé. Elle facilite les échanges d’information entre les professionnels de santé. La MSS est utilisée pour transmettre des résultats d’examens, des comptes rendus d’hospitalisation ou encore des ordonnances électroniques. Les messages échangés sont chiffrés de bout en bout, ce qui signifie que seuls l’émetteur et le destinataire peuvent les lire. L’accès à la MSS est protégé par des identifiants et des mots de passe personnels. Il s’agit donc d’un outil qui offre une sécurité totale.

Rassurez vos patients à propos de la e-santé

Certains de vos patients peuvent avoir des doutes sur l’efficacité de la e-santé. Pour ce faire, vous devez les rassurer. Pour y arriver, vous pouvez leur expliquer les avantages de la e-santé. En plus de cela, faites-leur comprendre que la e-santé est une mesure complémentaire aux soins de santé traditionnels. Vous pouvez également leur expliquer que la e-santé est soumise aux mêmes normes de sécurité et de confidentialité que les soins de santé traditionnels. Encouragez-les également à poser des questions.