Bien comparer les offres de mutuelle pour indépendants

Bien comparer les offres de mutuelle pour indépendants

Même si la souscription d’une mutuelle santé n’est pas obligatoire pour le travailleur indépendant, elle est recommandée. Sur le marché, il existe des mutuelles parfaitement adaptées à la situation à des travailleurs non salariés. Ces complémentaires-là leur permettent d’avoir un complément au remboursement de la Sécurité Sociale et un niveau de protection optimal. Avec la panoplie des mutuelles pour indépendants, laquelle choisir ? Comment bien comparer et faire le bon choix ?

La mutuelle pour indépendant, en quelques mots

Pour rappel, le travailleur non salarié est défini comme une personne travaillant à son compte et il profite du statut de travailleur indépendant. De par ce statut, il bénéficie d’un régime social qui est différent de celui du salarié. Comme il n’a pas de mutuelle d’entreprise obligatoire, pour avoir une couverture de santé optimale, il doit souscrire une mutuelle santé spécifique, la mutuelle santé pour indépendant ou la mutuelle TNS.

Lire également : Le rôle du transport routier de marchandises en Europe

Ce qu’il faut voir pour faire le bon choix

De nombreuses compagnies d’assurance proposent des mutuelles santé pour indépendant, mais tous les contrats ne se valent pas. Même si certains sont proposés à des tarifs très avantageux, il faut se pencher sur d’autres éléments pour choisir sa mutuelle santé pour indépendants.

Les actes pris en charge et les remboursements

La prise en charge d’une complémentaire pour indépendant peut concerner :

Lire également : Démarquez votre entreprise parisienne

  • Les consultations généralistes et spécialisées,
  • Les examens et analyses médicaux,
  • La radiologie,
  • L’optique et/ou l’auditif,
  • Les soins dentaires,
  • Les médicaments et le matériel médical,
  • L’hospitalisation,
  • Les frais de maternité.

Une bonne mutuelle peut également couvrir le transport médical, la parodontologie et la cure thermale. La meilleure mutuelle devra prendre en charge les soins et actes dont vous avez besoin. L’assureur peut vous rassurer que le contrat proposé rembourse les frais de santé, mais questionnez-lui sur le mode de remboursement. En effet, ce dernier peut se faire sur base d’un pourcentage de la BRSS, d’un forfait en euros ou des frais réels.

Les services complémentaires

Lorsqu’on choisit sa mutuelle pour indépendant, on ne fait pas toujours attention à ces services complémentaires. Si vous prenez une formule de base, ces services peuvent être minimes, mais ce sont ces détails qui font toute la différence. Il serait quand même plus sécuritaire et rassurant d’avoir une mutuelle avec des services complémentaires comme un rapatriement sanitaire, des vaccins avant un séjour à l’étranger, une aide à domicile et une garde ou un transfert d’enfants.

Les conditions et le tarif

Si vous hésitez toujours entre deux mutuelles, d’autres éléments peuvent vous aider à comparer et à trancher. Les indépendants qui veulent faire profiter d’une couverture à leur famille devront se tourner vers un contrat proposant la prise en charge des ayants droits. Lorsqu’on vous présente un contrat aussi, vérifiez les franchises et/ou le délai de carence.

Le coût de la mutuelle est le dernier critère déterminant. Il est variable en fonction du niveau de couverture, des garanties que vous voulez avoir et de votre profil. Certaines mutuelles pour indépendants peuvent dépasser les 100 euros par mois. Dans cette panoplie, il faut quand même choisir une mutuelle qui correspond à votre budget. Si la complémentaire que vous jugez idéale vous paraît trop onéreuse, ne vous en privez pas. Sachez qu’en tant que travailleur non-salarié avec un faible revenu, vous pouvez bénéficier de la CMU-complémentaire ou de l’aide de la complémentaire santé.

Trouver une bonne mutuelle TNS à un prix avantageux

La mutuelle « toutes options » vous paraît trop chère, la mutuelle à petit prix n’offre pas une couverture satisfaisante … N’avez-vous pas trouvé la mutuelle qui vous convient ? Passez par un comparateur en ligne ou par un professionnel. En lui exposant vos besoins en tant que micro-entrepreneur, il pourra vous conseiller sur le contrat le plus adapté. Pensez tout de même à vérifier les éventuelles exclusions de garanties, le plafond de remboursement et le délai de carence.

Si la couverture de votre complémentaire TNS ne vous convient pas toujours, vous pouvez souscrire en plus une garantie des accidents de la vie. Cette dernière vous indemnisera des dommages physiques. En d’autres termes, elle prendra en charge les dépenses de santé à votre charge, mais elle vous apportera également une indemnisation pour le préjudice.