Guide Entrepreneur
Où trouver le compte Urssaf ? Où trouver le compte Urssaf ?
Le certificat de vigilance est également communément appelé « attestation Urssaf ». Ce document est publié par l’URSSAF, l’organisme chargé de collecter les cotisations de sécurité... Où trouver le compte Urssaf ?

Le certificat de vigilance est également communément appelé « attestation Urssaf ». Ce document est publié par l’URSSAF, l’organisme chargé de collecter les cotisations de sécurité sociale auprès des micro-entrepreneurs. Elle veille à ce que l’intéressé soit bien rempli de ses obligations déclaratoires et à payer ses cotisations de sécurité sociale.

  • quoi sert un certificat de vigilance URSSAF ?
  • Que contient le certificat de vigilance ?
  • Dans quels cas dois-je fournir un certificat de vigilance ?
  • Que se passe-t-il si le client ne demande pas le certificat à son fournisseur ?
  • Qu’ est-ce que je risque si je ne respecte pas cette obligation ?
  • Comment obtenir un certificat de vigilance URSSAF ?
  • Que se passe-t-il en cas de refus de délivrer le certificat de vigilance URSSAF ?
    • FAQ Attestation de vigilance
  • À

quoi sert un certificat de vigilance URSSAF ? À

L’ obligation de fournir un certificat de vigilance URSSAF contribue à lutter contre le travail caché et la fraude sociale et fiscale .

A voir aussi : Comment exclure un membre du bureau d'une association ?

auto-entrepreneurs travaillant avec d’autres entreprises sont de plus en plus requis pour la certification. Par exemple , les expéditeurs travaillant avec Deliveroo et Ubereats doivent désormais fournir ce certificat URSSAF aux plateformes. Les

En cas de contrôle, le client sera alors en mesure de fournir l’attestation. Cela prouve ensuite qu’il travaille avec des fournisseurs en règle.

A lire également : Quelles sont les différentes structures ?

Que contient le certificat de vigilance ?

Ce document est produit à la suite d’une demande adressée au service indépendant de l’URSSAF, qui permet d’obtenir systématiquement des informations telles qu’elles sont connues des services officiels.

Chaque fois qu’un certificat est généré, il indique :

· les données d’identification de la micro-entreprise (identité de l’entrepreneur, numéro SIRET, coordonnées et informations relatives à toutes les activités connues sous ce numéro…)

·L’état de paiement des cotisations pour les six derniers mois. C’ est ainsi que le partenaire peut vérifier si le micro-entrepreneur remplit ses obligations sociales avec l’URSSAF.

· Code de sécurité permettant au destinataire du certificat de vérifier l’exactitude des informations.

Sachez également que les entreprises employant des employés peuvent être tenues de fournir un certificat de vigilance. Dans ce cas, le document indique également le nombre d’employés de l’entreprise, ainsi que la rémunération et les cotisations versées au titre des salaires pour les six mois précédant la production du certificat.

Être assisté par un expert Dans quels cas dois-je fournir un certificat de vigilance ?

Le certificat de vigilance peut être demandé à tout moment par un cosignataire d’un contrat, quel que soit le montant du contrat concerné. Cela permet, notamment dans le cadre d’un partenariat tout nouveau, d’assurer le sérieux de l’entrepreneur sollicité.

Dans ce cas, bien qu’il ne soit pas obligatoire, il est recommandé de fournir le document, ce qui permettra à votre partenaire de signer en toute confiance.

Cependant, dans certaines circonstances, un certificat de vigilance est obligatoire. C’ est le cas pour tous les contrats d’au moins 5 000€ hors taxes, quelle que soit la nature des services ou produits concernés par le contrat. Le document doit alors nécessairement accompagner la signature du partenariat, et cette obligation implique les deux parties.

D’ une part, le contractant est donc tenu de transmettre ce certificat à son client. D’autre part, leclient en question est également tenu de vérifier les informations contenues dans la preuve. Pour ce faire, il doit utiliser la clé de sécurité, générée automatiquement, et qui permet de récupérer toutes les données en ligne sur le site web de l’URS.En outre, dans le contexte de la lutte contre la fraude et le travail caché, sachez que pour les contrats à long terme, la production du certificat de vigilance doit être renouvelée tous les six mois. En fait, les données indiquées pour les six derniers mois seulement, elles doivent donc être mises à jour régulièrement.

A chaque maturité, le micro-entrepreneur doit donc générer un nouveau certificat, et le client est tenu de le vérifier systématiquement, jusqu’à la fin du contrat. Ceci s’applique à toutes les sociétés de personnes dont le montant est d’au moins 5 000€ hors taxes, y compris si le paiement est effectué plusieurs fois.

Que se passe-t-il si le client ne demande pas le certificat à son fournisseur ?

Si l’un de ses sous-traitants ne respecte pas ses obligations fiscales, le client peut alors être pénalisé et doit payer les cotisations, charges et contributions non payées par le fournisseur. C’est ce qu’on appelle la « solidarité financière ». Le risque d’être sanctionné permet un meilleur respect de l’obligation de délivrer le certificat de vigilance par le client.

⚠️ Bon à connaLe risque d’être sanctionné permet un meilleur respect de l’obligation de délivrer le certificat de vigilance par le client. Étant donné que le contractant n’a pas rempli son obligation de demander le certificat URSSAF à son prestataire de services et si ce dernier ne s’est pas acquitté de ses obligations fiscales, le client sera tenu de payer toutes les sommes dues par le sous-traitant (y compris la surtaxe et la pénalité).

De plus, le prestataire qui n’a pas payé ses dépenses et ses cotisations se trouve dans une situation de travail cachée. Il peut alors être convoqué par l’inspection du travail. Le client qui n’a pas vérifié le respect des obligations fiscales de son sous-traitant peut alors être accusé de complicité dans travail caché.

Quels risques dois-je prendre si je ne respecte pas cette obligation ?

Rappelons que les entrepreneurs sont tenus de se conformer à leurs obligations sociales et fiscales, sous peine d’être poursuivis pour fraude ou travail dissimulé. En tant que professionnel, l’entrepreneur doit également être conscient de cette obligation de fournir un certificat de vigilance dans certains cas, et il est recommandé d’informer son client si les termes du contrat exigent une telle preuve.

En cas de contrôle, l’inconnaissance de ce certificat par le client peut entraîner des sanctions pouvant inclure une amende de solidarité financière, et jusqu’à une action en justice pour complicité de fraude ou de travail dissimulé. En outre, le contractant dont le client serait ainsi épinglé par l’administration serait tenu de résilier immédiatement le contrat conclu entre eux.

Il est donc d’intérêt commun, pour chacune des parties, de faire tout son possible pour se conformer à l’obligation relative au certificat de vigilance.

Comment obtenir un certificat de vigilance URSSAF ?

Pour obtenir un certificat de vigilance, il est nécessaire de le demander en ligne sur le site de l’URSSAF. Vous ne pouvez pas faire de demande en physique.

En tant que micro-entrepreneur, pour faire votre demande de certification, vous pouvez vous rendre sur le site : https://www.autoentrepreneur.urssaf.fr/portail/accueil.html

Étape 1 :Accédez à votre compte en haut à droite Cliquez sur « mon compte en haut à droite (voir photo ci-dessous)

Étape 2 : Remplissez vos informations d’identification

Étape 3 : Sur le côté gauche du menu vertical, cliquez sur « Exchange »

Étape 4 : Ensuite, cliquez sur « Mes attestations » puis enfin « Attestation de Vigilance » .Après vous être connecté à votre compte, vous pouvez demander à recevoir le certificat. Une fois que vous aurez transmis le document à votre client (votre client), il pourra se connecter au site de l’URSSAF et vérifier la régularité de ce certificat en entrant le code de sécurité du certificat.

Que se passe-t-il en cas de refus de délivrer le certificat de vigilance URSSAF ?

Souvent, la raison est que vous n’avez pas fait votre premier retour . Dans ce cas, il n’est pas possible d’obtenir le certificat de vigilance URSSAF FILE.

L’ autre raison est que vous êtes verbalisé pour le travail caché parce que vous n’avez pas payé vos cotisations. Dans ce cas, l’URSSAF doit être contacté d’urgence pour régulariser la situation.

Même si vous avez négocié avec l’URSSAF un plan pour régulariser votre dette contre eux, vous pouvez obtenir le certificat.

Si vous rencontrez des difficultés pour obtenir votre certificat, la solution la plus efficace est d’appeler URSSAF. N’oubliez pas d’informer votre client du retard dans l’obtention de votre certificat.

FAQ Attestation de vigilance

🗒️ Qu’est-ce que le certificat de vigilance ?

Il s’agit d’un document qui garantit que la personne est à jour dans ses déclarations de chiffre d’affaires et dans ses paiements de cotisations de sécurité sociale.

💻 Comment obtenir votre certificat de vigilance ?

Pour récupérer votre certificat de vigilance, vous devez vous rendre sur le site de L’Urssaf, puis sur votre compte. Toutes les étapes pour obtenir facilement votre attestation sont décrites dans l’article.

📅 Quand fournir le certificat de vigilance ?

Vous devez fournir ce document à votre client pour tous les contrats de plus de 5000 euros tous les 6 mois jusqu’à la fin de votre contrat de service.

Avez-vous d’autres questions sur le certificat de vigilance ? Rejoignez notre groupe Facebook et venez poser vos questions.

Show Buttons
Hide Buttons