Top 3 des outils publicitaires pour une meilleure visibilité de son entreprise

Top 3 des outils publicitaires pour une meilleure visibilité de son entreprise

Parmi les outils de communication à disposition des entreprises, les objets publicitaires comptent parmi ceux qui ont le plus d’impact. Et ce parce qu’ils agissent à trois niveaux : ils créent un effet de surprise qui sera mémorisé par le client, leur utilité les amènera à être conservé et enfin ils apporteront une satisfaction au consommateur. La promotion par l’objet assure ainsi en grande partie le taux de mémorisation, de conservation et de satisfaction de la marque. Mais on aurait tort de s’appuyer sur ces seuls leviers, d’autres moyens, plus classiques, participent tout autant à déployer la visibilité d’une société, à condition bien sûr que l’on soit prêt à les repenser et à les faire évoluer.

Offrir des cadeaux utiles et surprenants

Les cadeaux publicitaires comptent parmi les outils de communication les plus répandus mais aussi les plus appréciés, ils font en effet la joie des clients comme des partenaires. D’après une étude de la 2FFPCO, 77% des Français garderaient les goodies qu’on leur a offerts et ils sont 67% à en faire une utilisation quotidienne. Toutefois, il y a des cadeaux qui marquent davantage que d’autres, alors sur quels types d’objets ou accessoires miser pour que sa marque s’imprègne dans le quotidien des clients ?

A lire en complément : La vidéo explicative : de nombreux avantages !

  • Des objets pratiques du quotidien, que les clients transporteront partout avec eux. C’est le cas des mugs isothermes, des tasses, des sacs de course, des parapluies, etc.
  • Des objets de saison comme une chaufferette de poche pour les excursions hivernales, un étui pour lunettes de soleil ou encore une couverture de pique-nique.
  • Des accessoires originaux et amusants comme des gants de boxe gonflables à l’effigie de sa marque. Un coup de pub imbattable !

Bien emballé, et c’est gagné

Dans le cas de sociétés de vente en ligne, si le client paye pour sa commande, il n’est pas pour autant exclu de lui faire un cadeau, à commencer par un bel emballage. Ce dernier peut être réutilisable, c’est par exemple le cas de boîtes refermables ou de sacoches en tissu. Le packaging externe est le premier contact du client avec la marque, autant la rendre visible au premier regard en imprimant son logo, sa marque, ou son slogan directement sur l’emballage. Les consommateurs sont également réceptifs aux matériaux utilisés et au message ainsi communiqué. Des emballages en bambou, en carton ondulé ou en carton kraft démontrent votre conscience écologique et ne passeront pas inaperçus auprès des clients. « Une commande reçue dans une pochette en papier kraft est perçue comme étant de plus grande qualité que le même produit réceptionné dans une pochette plastique. », souligne Gaël Oizel, responsable chez un groupe français leader de l’emballage d’expédition en Europe.

Une fois l’emballage ouvert, le communication visuelle se poursuit à d’autres niveaux. Par exemple en insérant un message personnalisé pour le client, un bon d’achat pour une prochaine commande, un échantillon gratuit ou encore un produit test, autant de petites attentions qui augmenteront la curiosité mais aussi la sympathie du consommateur pour sa marque.

A lire en complément : Pourquoi faire appel à une agence digitale à Nantes pour votre entreprise ?

Les flyers ont encore leur mot à dire

On les croit démodés ou superflus mais leur impact est toujours aussi important. Les flyers sont massivement utilisés dans le cas d’opérations publicitaires de grande envergure et à moindre coût. Mais pour réussir une telle opération “coup de pub’”, quelques réflexions sont nécessaires en amont. Avant de lancer les premières impressions, il convient de se poser les questions suivantes :

  • Où et à quel moment seront distribués les flyers ? (boîtes aux lettres, point de vente, événement précis, etc.)
  • Quel est le public cible ?
  • Quel format pour le message souhaité ?
  • Quelles couleurs mettre en valeur ?
  • Quelle plus-value ? (code de remise, concours, jeu à gratter)

Les flyers de type carte postale (10×15 cm, A6 ou A7) seront ainsi particulièrement adaptés pour les boîtes aux lettres tandis qu’un format plus grand sera préféré sur les comptoirs de vente, afin de les rendre plus facilement repérables. Pour le choix du papier et du grammage, il est indiqué de penser à la météo (revêtement en film plastique pour une distribution en extérieur), à la sensation au toucher (surface lisse ou rugueuse), au rendu visuel (papier mat ou papier brillant), mais aussi à l’impact sur l’environnement. La plupart des imprimeurs proposent dans leur assortiment des flyers en papier recyclé, parfois même rédigés avec des encres végétales. Enfin ne surtout pas délaisser le contenu. 3 secondes, c’est le temps de jeter un coup d‘oeil à un flyer et de faire un tri simple entre la place sur le bureau ou celle dans la poubelle. Mieux vaut opter pour une police originale mais lisible, des couleurs adaptées à la marque, au logo ou à l’occasion, et pourquoi pas intégrer un code de remise ou un QR-code pour un jeu-concours. L’idée est de sortir le consommateur de la lecture passive du tract et de la pousser à passer à l’action.

Plus qu’à choisir ses supports préférés pour son opération de rentrée : flyers déguisés en cartes postales pour prolonger les vacances, agenda ou calendrier à personnaliser à glisser dans les commandes des clients, distribution d’échantillons dans un tote bag parfait pour la rentrée et que les clients pourront réutiliser, les idées ne manquent pas !