Les étapes clés de la restructuration d’une entreprise

Les étapes clés de la restructuration d’une entreprise

Au cours de son existence, une entreprise prend des décisions quotidiennement. Cela est nécessaire pour gérer ses activités, mais aussi pour assurer sa compétitivité et sa rentabilité afin de rester sur le marché. De ce fait, les entreprises sont en constantes évolution pour mieux s’adapter au changement du monde. Parmi ces adaptations, la restructuration de l’entreprise fait partie des plus appréhendées. Il peut notamment s’agir d’une restructuration organisationnelle, d’une restructuration du portefeuille ou encore des activités. Dans cet optique, cet article vous présente les étapes clés de la réorganisation d’entreprise.

La prise de conscience

La première étape de la restructuration d’une entreprise en difficulté s’avère la phase de prise de conscience. Dans cette phase, les dirigeants s’assurent des enjeux et de la nécessité de la transformation au sein de la société. C’est aussi durant cette étape qu’il est nécessaire de songer à l’assistance de professionnels tels que Advaloris.

A lire en complément : Faire appel à une agence SEO : les avantages !

Ainsi, il est primordial de réunir les décisionnaires de l’entreprise et les chefs des principaux services pour faire le point sur le problème. Entre situation de crise, désengagement des collaborateurs, baisse de la production, etc., il est important de débattre de manière exhaustive et avec le plus d’impartialité possible.

L’annonce de la restructuration d’entreprise

Une fois la décision prise, il est nécessaire de communiquer la démarche au différents acteurs de l’entreprise. Dans cette étape, il s’avère crucial d’anticiper l’impact émotionnel des transformations déployées. Cela, puisque la restructuration d’une entreprise en difficulté peut donner lieu à des prises de décision radicale. C’est notamment l’une des principales causes des licenciements économiques, des suppressions de postes, des reclassements, des liquidations judiciaires, etc.

A lire également : Réussir la décoration de son bureau

Ces événements chamboulent le quotidien des employés, d’où l’importance de les accompagner durant cette transformation. Pour cela, vous pouvez notamment partager en toute transparence le plan d’action que vous avez établi pour la restructuration d’entreprise. Mentionnez durant ce moment les raisons de la transition et insistez sur les avantages. Vous pourrez ainsi rassurer vos équipes.

La phase de déconstruction

La phase de déconstruction représente la suppression de l’ancien modèle structurel de l’entreprise. Dans cette optique, toutes les stratégies, pensées et pratiques que vous pensez inefficace doivent disparaître.

Il s’agit d’une étape qui peut être particulièrement difficile pour les acteurs de la société. Aussi, pour assurer le bon déroulement de la restructuration, il est crucial d’accompagner les équipes pour qu’elles ne perdent pas leurs repères.

La reconstruction de l’entreprise à partir du plan établi

Suite à l’étape de déconstruction des anciens modèles, vous pouvez procéder à la reconstruction de l’entreprise. C’est durant cette étape que vous devez mettre en place le nouveau modèle structurel de la société. En ce sens, vous devez veiller à ce qu’il soit appliquée à tous les niveaux, de la direction jusqu’au employés. Pour ce faire, vous pouvez mener un suivi régulier des performances et des engagements des équipes.

L’intégration et l’ajustement du nouveau modèle

La dernière étape de la restructuration d’une entreprise s’avère la phase d’intégration progressive du nouveau modèle. Il s’agit notamment de l’étape la plus longue, puisque dans certains cas, des ajustements sont nécessaires.