Guide Entrepreneur
Auto-entrepreneur : pourquoi opter pour une assurance professionnelle ? Auto-entrepreneur : pourquoi opter pour une assurance professionnelle ?
Être son propre patron : le rêve de bon nombre de salariés ! Dans la réalité, ce rôle d’entrepreneur individuel implique des devoirs dont... Auto-entrepreneur : pourquoi opter pour une assurance professionnelle ?

Être son propre patron : le rêve de bon nombre de salariés ! Dans la réalité, ce rôle d’entrepreneur individuel implique des devoirs dont il faut être conscient avant de se lancer. À la moindre erreur, c’est sa responsabilité qui est mise en cause. Un risque avéré, mais qui peut se surmonter grâce à des garanties spécifiques. Alors, avez-vous songé à l’assurance professionnelle ?

Est-il obligatoire de souscrire à une assurance lorsqu’on devient auto-entrepreneur ?

La réponse à cette question dépend de la nature de votre activité. En effet, certaines sont réglementées : il devient alors nécessaire de souscrire à une assurance auto-entrepreneur afin d’être en accord avec les textes de lois. Parmi ces métiers, on retrouve par exemple les professionnels des secteurs de l’immobilier (diagnostiqueurs immobiliers, agents immobiliers…), de la santé, du tourisme (agents de voyage), du bâtiment, du droit (huissiers de justice, notaires), de l’automobile, du transport… Cette obligation vise à vous protéger des litiges qui pourraient se produire lors d’un contrat avec un client et qui vous obligeraient à débourser des sommes conséquentes. N’hésitez pas à vous renseigner pour être certain de ne pas commettre d’impairs.

A lire également : Comment puis-je obtenir une bourse ?

Si certains métiers n’exigent pas forcément de prendre une assurance, il est recommandé d’y réfléchir : à vous d’évaluer les risques ainsi que les dommages et intérêts éventuels que vous êtes prêts à prendre en charge en fonction de votre capacité financière.

Quelle assurance choisir ?

Différentes assurances couvrent la responsabilité du micro-entrepreneur. Parmi elles, on retrouve :

A voir aussi : Quelle est la marge globale ?

  • La Responsabilité Civile (RC Pro) : connaissez-vous la responsabilité civile personnelle ? La RC Pro fonctionne sur le même principe : elle vous couvre des dommages que vous pourriez causer à un tiers, cette fois-ci dans le cadre d’une mission ou d’un chantier professionnel (blessure, retard de livraison, vice caché…).
  • La garantie décennale : elle concerne plus particulièrement les entrepreneurs individuels qui évoluent dans le domaine du bâtiment et de la construction. Cette garantie a pour objectif de protéger les ouvrages des malfaçons. Elle s’applique dès la fin des travaux et pendant 10 ans.
  • L’assurance automobile : si vous utilisez de façon régulière un véhicule dans le cadre de votre activité, celui-ci doit absolument être couverte par une assurance spécialement créée pour les entrepreneurs.
  • La protection juridique : particulièrement utile, cette assurance vous protège lors de litiges professionnels. Vous bénéficiez d’un accompagnement par des spécialistes et d’une prise en charge financière intéressante (frais d’avocats, frais de procédure, d’expertise…).

Show Buttons
Hide Buttons