Avantages et inconvénients du portage salarial

Avantages et inconvénients du portage salarial

Dans le domaine professionnel, on constate que de plus en plus de travailleurs désirent effectuer leurs tâches en free-lance sans pour autant s’encombrer des contraintes du statut d’indépendant. Heureusement, cela est possible grâce au portage salarial. En quoi consiste cette nouvelle manière de travailler ? Quels sont ses avantages ? Quels sont ses inconvénients ?

Qu’est-ce que le portage salarial ?

Le portage salarial est un statut de travailleur qui est à mi-chemin entre le travail salarial et le travail indépendant. Les emplois proposés dans ce cadre permettent aux professionnels de bénéficier de l’autonomie et de la liberté que peut offrir un travail en free-lance et de la protection qu’offre le statut de salarié.
Le statut de portage salarial fait intervenir 3 acteurs. Le premier est la société de portage, le second, le consultant indépendant (le salarié porté) et l’entreprise cliente. À cet effet, 3 contrats doivent être établis :

A lire aussi : Entreprise : quand utiliser les étiquettes RFID ?

  • Le contrat de travail : il est assimilable à un contrat de travail ordinaire. Il définit les clauses et les conditions de travail entre la société de portage et le consultant indépendant. Il peut être en CDI ou en CDD. 
  • Le contrat de prestation : il s’agit d’un contrat commercial signé entre la société de portage et l’entreprise cliente. Il permet de définir le travail à effectuer, les règles et conditions et tous les autres paramètres impliqués dans l’exécution de la mission de travail. Il permet de décharger le salarié porté des contraintes administratives.
  • La convention de portage : ce contrat entre le consultant indépendant et l’entreprise cliente permet de définir les clauses qui les lient.

Pour plus d’informations sur le portage salarial, nous vous recommandons de comprendre les termes de ces différents contrats.

Quels sont les avantages du portage salarial ?

Si le portage salarial est de plus en plus embrassé par les professionnels, c’est parce qu’il comporte de nombreux avantages. On peut noter qu’il permet de :

A découvrir également : Comment devenir freelance en moins d'un mois ?

  • Bénéficier de la protection du statut de salarié tout en travaillant en free-lance ;
  • Disposer d’une grande flexibilité et d’une grande autonomie dans le travail ;
  • Bénéficier d’une assurance chômage qui n’est pas offerte ;
  • Trouver facilement du travail grâce à la société de portage ;
  • Éviter la grande paperasse administrative ;
  • Obtenir des formations spécifiques à votre domaine par le biais du portage salarial ;
  • Avoir des avantages pour bénéficier de prêts bancaires.

Bien que le statut de portage salarial octroie de nombreux avantages aux professionnels qui optent pour cette solution d’embauche, il comporte aussi quelques inconvénients.

Quels sont les inconvénients du portage salarial ?

Le portage salarial comporte beaucoup plus d’avantages que d’inconvénients. Ces derniers ne sont cependant pas à prendre à la légère. Dans un premier temps, il faut relever que ce statut n’est malheureusement pas possible pour tous les métiers. En effet, pour en bénéficier, un chiffre d’affaires avec un taux journalier moyen de 300 euros est obligatoire. Ce statut n’est donc pas possible pour les activités à faible revenu.
Un autre inconvénient du portage salarial est qu’il coûte cher. La société de portage peut prélever entre 7 et 11 % des honoraires du salarié porté. Ce dernier devra ensuite payer les différentes cotisations (salariales et patronales) et les taxes. Ce statut revient donc à un prix très élevé pour le salarié porté.