Guide Entrepreneur
Loi de Pareto : application et explication Loi de Pareto : application et explication
Les chefs d’entreprises et les managers n’ont cessé de voir grandir leur espace d’action au cours de ces dernières années. Ils ont dû par... Loi de Pareto : application et explication

Les chefs d’entreprises et les managers n’ont cessé de voir grandir leur espace d’action au cours de ces dernières années. Ils ont dû par conséquent être compétents face aux enjeux dont ils ont la responsabilité. Des ressources humaines à la gestion du temps en passant par la communication et le développement de stratégie, c’est autant de compétences qu’il leur faut acquérir pour être efficace.

Rôle d’un entrepreneur

Le rôle d’un entrepreneur consiste orienter et à accompagner ses équipes vers l’aboutissement des objectifs d’une société. Les équipes doivent de leur côté organiser le bon fonctionnement de l’entreprise mais également celui du dirigeant. Elles doivent prendre compte la complexité liées aux missions à réaliser afin d’opter pour la meilleure organisation possible. Cela demande une coordination de groupe mais également un investissement personnel.

A voir aussi : Matrice Eisenhower : gestion de temps améliorée

Toutes ces tâches demande un temps non négligeable à un entrepreneur à qui il en faut pourtant pour être capable de définir une vue globale de son projet. Ce temps est précieux pour élaborer une stratégie pertinente qui puisse se développer à moyen terme mais aussi sur des temps plus longs. Cette vision définie est essentielle afin que l’entreprise puisse se développer dans les meilleures conditions possibles, surtout en ce qui concerne les TPE et les PME qui nécessitent d’avoir une direction précise. Ce type d’entreprise peut facilement se perdre dans des choix de stratégie peu adaptées, il est donc recommandé qu’elles suivent un business plan pertinent.

Il est courant qu’un dirigeant soit confronté à la solitude dans le travail immense qui l’attend. Il a pourtant besoin de pouvoir réfléchir à la mise en place de processus, à les réaliser et à les analyser. La capacité d’efficience pour un dirigeant d’entreprise est une corde essentielle à son arc pour pouvoir rencontrer les succès.

A lire aussi : Renforcer la cohésion d’équipe avec le Team Building

Comment un dirigeant peut-il prioriser ses différentes missions et être capable d’opérer un tri parmi le travail qu’il a à faire ? Heureusement il existe plusieurs outils pour aider les dirigeants d’entreprise à être plus efficace. La loi de Pareto en fait partie et consiste à améliorer les performances.

Définition de la loi de Pareto

La loi de Pareto est un principe développé par l’économiste Vilfredo Pareto et le qualiticien Joseph Moses Juran. Cette méthode d’analyse élaborée à partir d’études empiriques est diffusée par ses auteurs en 1954.

Autrement appelée la loi des 80/20, la loi de Pareto consiste à diviser un ensemble de problématiques en deux catégories. Une identification des problèmes prioritaires voire vitaux, va permettre de les démarquer des problèmes plus secondaires. Cette loi va ainsi poser le fait que 80 % des problèmes rencontrés dans une entreprise sont en fait le résultat de 20 % de problèmes plus majeurs. En mettant en place des stratégies afin de résoudre ce pourcentage de 20 %, on résout les problématiques des 80 %.

Quelle fiabilité accorder à la loi de Pareto ?

Le principe de cette loi peut étonner plus d’une personne. On remarque pourtant qu’elle fonctionne dans de nombreux cas en matière de management ou de gestion. En l’utilisant, un dirigeant est conduit à interroger ses stratégies et à améliorer leurs efficiences.

Les étudiants en gestion et management abordent rapidement cette question. Il est en effet important dans de nombreux secteurs comme celui de la distribution par exemple, de faire une évaluation de toutes les missions à réaliser et de juger leur ordre d’importance. Ce degré d’urgence aidera tout gestionnaire à maintenir le rythme et à faire évoluer la société vers une meilleure productivité.

La loi de Pareto questionne plusieurs faits :

  • Est-ce que 20 % de travail fourni produit 80 % de résultat ?
  • Est-ce que les 80 % de retours effectués par les client proviennent de 20 % de produits ayant eu des défauts ?
  • Est-ce que 80 % du chiffre d’affaire est le résultat de 20 % de l’offre proposée par une entreprise ?
  • Est-ce que les 80 % de temps passé à travailler répond à 20 % des tâches à accomplir par un dirigeant ?

On a constaté par exemple que 20 % des produits en stock dans une société représentent 80 % du prix totale de ce stock. On sait aussi que 20 % de la population paient des impôts à hauteur de 80 %. La liste des exemples est longue mais il convient de se méfier toutefois de cette règle en ne faisant pas de conclusions trop rapides. Dans certains cas, les 80 % peuvent présenter un intérêt qu’il ne faut pas sous-estimer.

Comment réaliser la règle de Pareto ?

Il faut savoir que la loi de Pareto n’est pas un outil que l’on décide d’appliquer ou non. Il s’agit plutôt d’un principe qui s’instaure de façon naturelle. Lorsqu’un dirigeant analyse une stratégie, il peut y chercher des données significatives qui lui permettront d’utiliser ce principe sans que cela fonctionne à tous les coups. L’avantage de l’utilisation de cet outil se trouve surtout dans le fait qu’il peut aider une entreprise à cibler plus rapidement certains points à améliorer.

Afin d’élaborer une analyse de Pareto, il suffit de suivre une méthode précise. Il faut en premier lieu déterminer le sujet qui est à étudier. Les différentes données et informations s’y rapportant doivent être regroupées et ensuite classées, par thème. Les groupes ayant peu de données doivent être mis à part, ils seront plus simples à analyser. Il suffit après de calculer les résultats des données pour chaque groupe, de calculer les pourcentages en fonction des totaux obtenus et de les classer par ordre décroissant. Pour finir, calculez le pourcentage de toutes les valeurs regroupées. Pour vous aider, n’hésitez pas à faire un diagramme de Pareto. Ce graphique permet de visualiser les données récoltées.

A quel moment se servir de la loi de Pareto

Si le principe de Pareto n’est pas infaillible, il est un bon moyen cependant d’avoir des pistes d’analyses qui portent à prendre des décisions. Que ce soit en matière de stratégie, de gestion ou d’organisation, il s’avère très utile pour donner des orientations. Dans le domaine des ressources humaines par exemple, la façon de manager les salariés et de gérer leurs compétences constitue un point essentiel si l’on souhaite améliorer son efficacité.

L’analyse pointue des missions à accomplir et du temps qui y est imparti, conduit naturellement à à rendre une entreprise plus efficace dans son fonctionnement.

Show Buttons
Hide Buttons